Comment faire une cascade dans son bassin ?

Lorsqu’il est question de réaliser des cascades ou des ruisseaux pour bassins, ce n’est pas uniquement pour observer un spectacle naturel. Pour cause, au-delà des simples clapotis que l’eau en mouvement génère, les cascades offrent également les meilleures conditions d’épanouissement à un grand nombre d’animaux ainsi qu’aux végétaux. Comment réaliser une cascade dans son bassin ? On en parle dans cet article.

Poser une cascade préformée

Comme vous vous en doutiez, on a la possibilité de poser des cascades qui ont été déjà réalisées. Il suffit de disposer la coque préformée en alignant son bord inférieur sur la rive de margelle. Posez ensuite la cascade préformée sur un lit de sable ou de mortier frais, afin de pouvoir la positionner facilement selon vos envies.

A découvrir également : Comment choisir son outillage de jardinage : focus sur les taille-haies à batterie

Par la suite, vous devrez tester la cascade en remplissant votre bassin et en mettant la pompe en marche. Cela fera circuler l’eau. Pour obtenir un effet plus réaliste, vous pouvez disposer des cailloux ou des galets dans la cascade. Si tout cela vous semble compliquer, n’hésitez pas à faire appel à des experts sur https://www.jcb-aquatique-paysage.com/categorie-produit/cascades/. Ils se feront une grande joie à vous accompagner.

Réaliser sa cascade soi-même

On peut réaliser soi-même sa cascade de jardin. À cet effet, vous devrez commencer par placer la pompe au fond de votre bassin, le plus près possible de la chute d’eau.

A découvrir également : Comparaison des piscines hors-sol et enterrées : avantages et inconvénients à connaître

Pour ne pas perdre en pression au niveau de la cascade, vous pouvez couler une petite dalle que vous placerez à la base de la cascade. N’oubliez pas de cacher le tuyau d’arrivée de l’eau. Si vous désirez accentuer les clapotis, vous pouvez réaliser un léger dénivelé de 20 cm environ.

Par ailleurs, pour faire de bonnes cascades, il vous faudra creuser votre bassin puis récupérer de la terre, afin de créer un monticule qui pourra vous servir d’ébauche. Faites attention à bien tasser la butte de terre de sorte qu’elle ne se déforme pas avec le temps. Pour vous faciliter la tâche, il est possible d’humidifier la terre en vous servant d’un tuyau d’arrosage. Vous pourrez ainsi compacter la butte de terre plus facilement et plus rapidement. En outre, lorsque vous creusez votre cascade, n’oubliez pas de le faire selon une forme que vous aurez choisie. Il faudra prévoir de petites poches qui sauront retenir l’eau et qui vous permettront d’y installer des plantes.

Une fois que tout cela est fait, n’oubliez pas de passer en sous-couche un feutre de 400 grammes qui permettra d’éviter les perforations de la bâche. Ensuite, vous pourrez poser la bâche EPDM qui est généralement choisie pour de nombreuses raisons. Il ne restera alors qu’à poser des galets pour dissimuler la bâche. Il est conseillé d’alterner différentes tailles de pierres et différentes granulométries de graviers ainsi que de sables, afin de donner un aspect naturel à la réalisation.

Pourquoi un bassin de jardin avec cascade ?

Puisqu’un bassin de jardin est en général un lieu d’apaisement, lorsqu’on y rajoute à une cascade, on obtient un effet supplémentaire et pas des moindres. Pour cause, voir et entendre l’eau circuler est un vrai bonheur.

De plus, la cascade est indispensable pour effectuer l’oxygénation du bassin et l’eau n’en devient que pure. Les plantes s’épanouissent mieux avec une cascade et les poissons restent en meilleure santé.

Entretenir sa cascade de bassin

Une fois la cascade de bassin mise en place, pensez à bien débarrasser de débris tels que des feuilles ou des brindilles. Ces derniers peuvent empêcher le bon écoulement de l’eau et conduire à un dysfonctionnement du système.

Pensez à bien nettoyer régulièrement les filtres afin d’éviter la prolifération d’algues ou d’autres bactéries nuisibles à la qualité de l’eau. Il est également recommandé de changer une partie de l’eau tous les mois pour garantir une eau cristalline.

Si votre cascade est équipée d’une pompe, pensez à la vider et à la nettoyer avant chaque début de saison froide afin d’éviter les risques liés au gel. De même, vérifiez régulièrement son fonctionnement tout au long de l’année pour éviter toute panne inattendue.

Entretenir sa cascade peut paraître fastidieux, mais c’est nécessaire pour pouvoir profiter pleinement du spectacle offert par cette installation dans votre jardin !

Les différents types de cascades pour bassin de jardin

Il existe une multitude de types de cascades pour bassin de jardin. Le choix dépendra avant tout de vos goûts esthétiques, mais aussi des contraintes techniques liées à l’installation.

Le cascading, ou cascade en spirale, est un type de cascade très prisé pour son aspect dynamique et moderne. Elle est réalisée grâce à un empilement successif d’éléments inclinés les uns vers les autres.

La cascade horizontale est quant à elle beaucoup plus calme et s’intègre parfaitement dans les jardins zen ou minimalistes. Ce type de cascade consiste en une série d’étangs reliés entre eux par des petits canaux qui laissent couler l’eau sans bruit.

Les cascades à paliers multiples, aussi appelées « escalier d’eau », sont particulièrement intéressantes pour leur capacité à créer du relief dans le jardin tout en offrant un spectacle aquatique unique. Les paliers permettent aux plantations d’y prendre racine et ainsi masquer certains éléments disgracieux tels que les margelles.

Il existe aussi la possibilité d’ajouter une fontaine centrale au sein même du bassin afin qu’elle puisse se déverser sur plusieurs niveaux comme si elle formait une véritable cascade.