Méta title : comment fabriquer un tableau végétal ?

Méta description : la conception du tableau végétal passe par quatre étapes à savoir le choix du cadre, la préparation du substrat, la plantation et l’entretien du tableau

Tableau végétal, conception et entretien

Le tableau végétal est inspiré des murs végétaux qui verdissent les façades des centres urbains, mais à une échelle adaptée à nos intérieurs. Pour réaliser un tableau végétal, il faut suivre quatre différentes étapes. Ensuite, il faut se servir d’astuces diverses pour l’entretenir tout au long de sa vie, avec ou sans bulbe tulipe.

A découvrir également : Comment enlever les mauvaises odeurs sur un canapé ?

Choisir et préparer le tableau

Le choix et la préparation du tableau constituent une étape essentielle de l’élaboration du tableau végétal. Pour réussir cette étape, il faut :

  •       Opter pour un cadre en plastique ou en bois. Veillez à ce que le cadre se marie parfaitement avec le décor de votre intérieur.
  •       Choisir un morceau de grillage comme celui d’un poulailler et le fixer à l’arrière du cadre
  •       Affermir le tout en fixant un tasseau sur la largeur
  •       Fixer une attache murale à l’arrière du cadre (en portrait ou en paysage)

Si vous optez pour un cadre en bois, il faut effectuer un traitement contre l’humidité. Autrement, vous ferez face à une invasion de moisissures sur les crocus.

A voir aussi : Comment aménager une petite cuisine dans votre appartement ?

Préparer le substrat de culture

Le substrat de culture est destiné à recevoir les plants. Pour le préparer, il faut tourner les planches du cadre vers le plafond. En second lieu, vous devez appliquer sur le grillage une couche de mousse végétale et un tapis naturel. Ce dernier retiendra le terreau. Mettez enfin le terreau sur la mousse et fermez le cadre à l’aide d’une planche. Clouez le cadre et traitez-le contre l’humidité au besoin.

La plantation

Cette étape est la plus délicate et la plus créative de tout le processus. Vous devez faire une combinaison de plants qui peuvent cohabiter et qui s’adaptent parfaitement à la température de la maison. Choisissez des espèces comme la saxifrage, la phalangère, les fougères, le pothos, la piléa, la pepéromia, le fittonia.  

Il s’agit d’espèces à croissance naturellement faible qui peuvent quand même prendre des dimensions importantes lorsqu’elles atteignent une taille adulte.

Découpez les plants et arrosez les racines. Après cette étape, il faut ameublir la motte pour faciliter son insertion dans les poches. Insérez les mottes humides dans les poches. Si vous remarquez des vides, il faut les combler avec la composition suivante : mélange de sphaigne, de terreau horticole et de tourbe. Arrosez doucement et procédez à la plantation de tous les plants jusqu’à achever le tableau. Mettez le tableau au mur à une température de 18 °C environ.

Entretenir un tableau végétal.

Commencez par dépoussiérer régulièrement les feuilles et par couper celles qui sont abimées, jaunes ou sèches. Apportez-leur une dose raisonnable d’engrais liquide tous les mois. Aussi, les plantes ne doivent-elles jamais manquer d’eau. À cet effet, vous ne devez pas utiliser de l’eau calcaire, mais de l’eau tempérée qui est idéale pour leur croissance.

L’arrosage doit se faire de façon régulière à l’aide d’un vaporisateur pour éviter au cadre de déborder. Servez-vous d’une éponge pour nettoyer le cadre des tableaux vivants. Il est conseillé de tailler les plantes lorsque le feuillage commence par se faire volumineux. Cependant, vous pouvez aussi laisser les feuilles pousser de façon anarchique pour obtenir un effet sauvage et naturel. Enfin, la matière morte pour conserver la beauté de la plante.