La trompette de Jericho : histoire et signification

On attend souvent un idiome assez intéressant : ‶ la trompette de Jéricho ″. Les gens disent par exemple « arrête de crier comme la trompette de Jéricho » ou « qu’est-ce que tu cries comme la trompette de Jéricho ». On n’a pas besoin de s’offenser, au contraire, prenons-le avec humour. Mais quelle est l’histoire de ‶ la trompette de Jéricho ″ ? Que signifie cette expression ? Trouvez dans cet article, l’histoire et la signification de la trompette de Jéricho.

Qu’est-ce que Jéricho ?

Jéricho est la ville habitée par Josué, expliquée dans le livre de Josué. Mais en réalité, c’est une région située dans la partie nord du désert de Judée, à 7 km du Jourdain.

A lire également : Comment aménager sa chambre à coucher ?

Jéricho et ses zones associées sont indiquées à maintes reprises dans la sainte Bible. Les destructions de l’ancienne cité biblique sont encore présentes de nos jours à l’extrémité ouest de l’actuel Jéricho. Les premiers tableaux sur ce site remontent au 8e millénaire av JC.

Jéricho est citée plusieurs fois dans la Bible après les événements associés à sa ruine. Avec les Romains, c’était même la maison des rois, d’ailleurs le roi juif Hérode le Grand y a rendu l’âme. Le Nouveau Testament raconte aussi les nombreuses visites de Jésus-Christ à Jericho.

A découvrir également : Amenager une salle de bain fonctionnelle et tendance, les astuces a ne pas manquer.

Quelle est l’histoire de la trompette de Jéricho ?

Revenons au livre de Josué et allons dans le chapitre 6. Là, on peut voir que le Seigneur a donné un indice à Josué par rapport à la manière de prendre la ville de Jéricho. L’indice, c’est que tous ceux capables de mener la guerre devraient réaliser le tour de cette ville une fois par jour et le réaliser durant 6 jours de suite, et 7 prêtres devraient se rendre devant l’arche et sonner les 7 trompettes du jubilé.

Ensuite, le 7e jour, Josué devait réaliser 7 fois le tour de Jéricho et également sonner des trompettes. Puis, lorsque le cor du jubilé sonne, tout le peuple doit en même temps s’exclamer d’une voix forte. Et, par la suite, le mur de Jericho doit s’écrouler.

La logique est que suite à la voix forte du peuple ainsi qu’aux trompettes de Josué, le mur de Jéricho s’est effondré et les gens ont rejoint la ville sans empêchement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les gens disent « tu cries comme la trompette de Jéricho », c’est-à-dire crier ou parler très fort.

Toujours dans le livre de Josué, il est écrit comment, sur la voie de la captivité égyptienne vers la Terre Promise, les Juifs s’approchèrent de la ville de Jéricho. Afin de continuer le voyage, il fallait passer par dans la ville, mais ses habitants se cachaient derrière d’imprenables et grandes murailles. Le 7e jour, les prêtres juifs commencèrent à réaliser le tour de la ville en souffrant des trompettes.

Ainsi, quand le moment fixé arriva, ils ont été soutenus par de grands cris du reste des Israélites. Puis un miracle se produisait : les murs se sont écroulés suite à la commodité causée par les trompettes.

Quelle est la signification de la trompette de Jéricho ?

La bataille de Jéricho est un événement associé à l’invasion du pays de Canaan raconté dans le livre biblique de Josué. Selon l’histoire, le peuple d’Israël fait sonner ses trompettes sous les murs de Jéricho dont l’entrée était interdite. Ce son a fait tomber les murs de la ville. Ainsi, l’expression ‶ les trompettes de Jéricho ″ est utilisée pour désigner un bruit trop fort, qui fait trembler les murs.

Avec l’aide de Dieu, ce miracle a été réalisé, et depuis ce moment-là, l’expression ‶ les trompettes de Jéricho ″ a été employée pour caractériser une voix extraordinairement assourdissante et forte. Certains l’appellent encore ‶ voix de trompette ″.

La trompette de Jéricho fait aussi référence à un épisode de la bataille de France en 1940. Cette bataille correspond à l’invasion allemande des Pays-Bas, du Luxembourg, de la France et de la Belgique au cours de la Seconde Guerre mondiale.