Poutre IPN : le coût d’installation par un professionnel

On vous a toujours dit qu’il était impossible de toucher à un mur porteur et pourtant, dans le projet de rénovation ou de construction de votre maison, vous rêveriez d’une ouverture sur celui-ci. Ce type de travaux sont aujourd’hui envisageables grâce aux poutres IPN. Il s’agit évidemment d’un chantier périlleux à laisser faire par un professionnel du bâtiment. Nous vous disons tout sur la pose de ces poutres.

Qu’est-ce qu’une poutre IPN ?

Dédiée à des travaux très spécifiques, la poutre IPN est surtout connue par les travailleurs du bâtiment alors que cet élément offre des possibilités de construction et de rénovation incroyables et vous fait envisager l’architecture de votre logement autrement.

A voir aussi : Quels sont les différents types de chariots élévateurs à fourche ?

Définition de la poutre IPN

Son nom complet est poutrelle en I à ailes inclinées laminées à chaud. Il s’agit d’une poutre en forme de I qui peut supporter un poids très important. La poutrelle est très solide et répond à sa fonction autant quand elle est posée à la verticale qu’à l’horizontale.

Les poutres IPE sont souvent confondues avec les IPN à raison parce que seul un détail, mais d’importance les différencie. Les ailes de l’IPN ont une inclinaison de 14 %. Cet élément participe non seulement à la solidité de l’élément, mais aussi à son esthétique.

A voir aussi : Quelles sont les étapes pour rénover une maison ?

Pour quels travaux une poutre IPN est-elle nécessaire ?

La poutrelle est indispensable pour tous les travaux qui touchent au mur porteur de votre maison. En effet, c’est la seule poutre capable de supporter le poids et qui peut empêcher l’effondrement de votre mur. 

Vous allez donc l’utiliser pour une ouverture de grandes dimensions à consolider sur un mur porteur, pour décloisonner deux pièces ou pour créer une nouvelle ouverture vers l’extérieur (fenêtre, porte ou baie-vitrée.)

Les différents types de poutres IPN : matériau, prix

Si le matériau le plus couramment utilisé pour ces poutres est l’acier, il n’en reste pas moins que vous trouverez cette poutre principalement en acier galvanisé et en fer. On trouve aujourd’hui des IPN en bois et en verre pour ceux qui ne voudraient pas se lancer dans une décoration urbaine, mais veulent garder le charme ancien du bois, par exemple. Il ne faut pas oublier que c’est une poutre apparente qui joue sur le style décoratif de votre intérieur ou de votre véranda.

L’acier est le matériau le plus employé parce que c’est le plus solide pour le prix affiché. Voici les prix que vous pouvez retrouver pour chaque matériau au mètre linéaire :

  • L’acier coûte de 10 à 65 euros. Très solide, l’acier est cependant sujet à la rouille qui peut être un atout pour une décoration type industriel.
  • L’acier galvanisé revient de 100 à 300 euros le mètre linéaire et ne présente pas l’inconvénient cité précédemment.
  • Le bois coûte de 5 à 25 euros. Attention parce que les poutres en bois ne feront pas l’office sur un mur porteur, mais seulement pour la toiture ou le plancher.
  • Le fer est à 15 euros le mètre linéaire. Il revient moins cher que l’acier. Par contre, il garantit moins la durabilité de votre rénovation.
  • Le verre de 100 à 400 euros. C’est un matériau très cher pour cette poutre. Il présente de nombreux avantages esthétiques et pratiques puisque la poutrelle laisse passer la lumière.

Vous trouverez un numéro à côté de la référence de la poutre IPN. Celui-ci vous renseigne sur les dimensions en millimètre.

Le prix de la poutre IPN varie aussi selon d’autres critères. Il faut compter parmi ceux-ci : le poids de la poutre, le poids qu’il peut supporter, l’épaisseur et la résistance.  

Poutre IPN : le coût d'installation par un professionnel

Quel coût pour poser des poutres IPN ?

Nous vous conseillons vivement de ne pas entreprendre les travaux très techniques tout seul et de faire faire des devis chez des professionnels avant d’envisager de démolir un mur de votre maison.

Si vous choisissez des poutres en acier, le prix du matériel n’est pas particulièrement élevé, par contre, la pose en plusieurs étapes a un coût assez élevé. C’est pour cela que les devis sont nécessaires pour comparer les prix. Dans tous les cas, l’entreprise qui effectuera le chantier vous facture les prestations suivantes :

  • La démolition du mur coûte environ 22 euros au mètre carré.
  • La fabrication du jambage en béton armé a pour fonction le maintien du mur et la pose de la poutre IPN que les professionnels vous recommandent en acier ou en fer pour un mur porteur. Le prix de ces deux opérations est de minimum 1 700 €. Si des difficultés supplémentaires se posent, le devis peut dépasser les 2 000 €.
  • Les frais de déplacement.

Il est important de choisir un professionnel spécialisé dans ce type de travaux et de rénovation sur mur porteur pour ne pas risquer de dégât. Dans tous les cas, le devis doit prévoir la garantie décennale qui vous couvre si la pose ou la poutre présentent un défaut.