Comment nettoyer une peinture à l’huile ancienne ?

Le nettoyage d’une peinture à l’huile ancienne n’est pas toujours une mince affaire. Vous en êtes conscient et c’est bien pour cela que vous recherchez quelques conseils pour réussir cette tâche.

En effet, cette solution est nécessaire lorsqu’on souhaite changer de look ou lorsqu’on souhaite repeindre son mur ou un tableau. On vous présente la procédure à suivre pour nettoyer votre peinture à l’huile ancienne.

A lire également : Quelle est la meilleure isolation acoustique ?

Retirer délicatement la poussière

Si vous êtes un aficionado des peintures à l’huile, vous savez sans doute que quel que soit l’endroit où on les conserve, elles ne sont jamais à l’abri de la poussière et de toute sorte de saleté. Il convient donc de les nettoyer de temps en temps pour qu’elles ne ternissent pas complètement. Cependant, cet exercice peut s’avérer nuisible à ces œuvres d’art s’il n’est pas exécuté convenablement. En effet, ce type de tableau possède une surface frangible et pas très résistante. Surtout lorsqu’il ne date pas de cette époque.

Ainsi, le nettoyage d’une peinture à l’huile, consiste simplement à son dépoussiérage. Vous n’aurez aucunement besoin d’utiliser de l’eau ou de l’alcool pour cela. Il vous suffit d’un pinceau ou d’un coton-tige pour le faire. Néanmoins, si vous manquez de tact vous risquez d’abimer le tableau. C’est pour cela qu’il est important de faire recours à un professionnel. Cependant si vous tenez à le faire vous-même, suivez minutieusement la procédure indiquée ci-dessous.

A découvrir également : Comment poser des carreaux sur la dalle de béton

Utiliser un pinceau

Avant même d’effectuer le choix du pinceau, il convient d’examiner le tableau à nettoyer. En générale, lorsque la peinture à l’huile est agrippée au mur, les saletés qu’il regorge ne sont pas tout de suite évidentes. Encore moins quand c’est un tableau ancien. Le fait de le décrocher de sa position habituelle et de l’examiner permet donc d’apercevoir plus facilement les saletés qui s’y sont accolées, pour ensuite choisir le pinceau idéal.

Quant au choix de celui-ci, il ne dépend pas uniquement de ce seul facteur. En effet, pour un tableau de grande surface, un petit pinceau ne peut pas être convenable pour faire le nettoyage. Le travail ne sera pas rapide et donc pas très efficace. Il vous faudra alors un pinceau plus grand pour aller plus vite. Une dernière chose, assurez-vous que les poils de l’outil ne sont pas durs. Il faut un pinceau à poils doux pour obtenir un meilleur résultat.

nettoyer une peinture à l'huile ancienne

Une fois le pinceau idéal choisi, posez la peinture à l’huile sur une surface lisse et sans relief. Cela vous aidera à maintenir le tableau stable lors du dépoussiérage.
La prochaine étape, c’est le nettoyage proprement dit. A cet effet, commencez par épousseter les coins supérieurs de la peinture à l’huile. Faites-le délicatement. Encore plus quand il s’agit d’un ancien tableau. Faites le nettoyage en suivant une bande.

De cette façon, vous êtes sûr d’éliminer rapidement et de manière très efficace, toutes les poussières qui encombre le tableau. Si vous allez dans tous les sens, vous n’obtiendrez pas le même résultat. Les déchets seront tout simplement déplacés d’un endroit à un autre sans être éliminés. Le travail risque d’être plus long pour une peinture à l’huile ancienne et plus encore s’il s’agit d’un très grand tableau. Dès lors, soyez patient. Pour cela, il est déconseillé d’actionner le nettoyage quand vous n’êtes pas sûr de prendre le temps qu’il faut. Si vous êtes trop souvent occupée, la seule solution envisageable, c’est le recours à un spécialiste.

Utiliser un coton-tige

C’est la seule option qui vous reste si, malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à trouver un pinceau. Prévoyez donc tout un paquet de coton-tige pour finir l’opération.

Vous vous demandez sans doute le temps que le nettoyage vous prendra si vous utilisez un coton-tige. Eh bien, cela dépendra de la grandeur du tableau. Pour un petit tableau, il n’y a pas à s’en faire. En revanche, s’il s’agit d’un très grand tableau, le mieux serait de tout faire pour vous procurer un pinceau.

Pour dépoussiérer votre tableau, humidifier un coton-tige à l’aide de la salive. Ce n’est pas un lapsus, il a bien été fait mention de la salive. Pourquoi donc utiliser ce précieux liquide produit par les glandes salivaires, alors que l’usage de l’eau n’est pas conseillé ? C’est simple, la salive contient des enzymes capables de s’attaquer aux tâches et à la saleté, tandis que l’eau, elle ne servira qu’à détruire votre peinture à l’huile ancienne. Toutefois, ce n’est pas une forte quantité de salive qu’il vous faudra pour le nettoyage. C’est juste ce qu’il faut pour rendre le coton-tige humide qui est requis.

Après l’humidification de la tige-coton, commencez l’époussetage de façon lente et précise. Souvenez-vous, il n’est pas convenable d’aller dans tous les sens. Aussi, une chose importante que vous devez savoir est que si vous passez une première fois le coton-tige sur la surface de la peinture à l’huile ancienne et qu’elle est abimé, il faudra tout de suite arrêter le nettoyage et faire appel à un professionnel.

Faire appel à un professionnel

C’est ce qui est le plus conseillé. Le professionnel saura toujours comment s’y prendre pour nettoyer votre peinture à l’huile ancienne sans l’abimer. Si le choix à cette option vous coûtera quelques euros, elle constitue tout de même, la solution idéale pour gagner du temps et pour éviter tout risque de destruction de votre œuvre d’art.