Comment aménager une chambre mansardée dans un esprit cosy ?

Avec sa forme originale, la chambre sous les rampants convient tout à fait à une décoration cosy. Comment exploiter au mieux les volumes d’un tel espace ? Comment aménager une chambre mansardée pour en faire une pièce cosy ?

Qu’est-ce qu’une pièce mansardée ?

Une chambre mansardée est une pièce qui se trouve sous le toit de l’habitation. Il s’agit généralement de combles aménagés. C’est ce qui explique qu’elle présente des rampants, c’est-à-dire des pans de mur inclinés à la façon d’un toit à l’intérieur.

A découvrir également : Nettoyer les joints de carrelage : la meilleure façon de procéder ! 

Par conséquent, il n’est pas possible d’aménager cet espace comme on le ferait avec n’importe quelle autre pièce « classique ». C’est également un atout pour en faire un espace cosy où il fait bon se retrouver.

Quelles astuces pour l’aménagement d’une chambre sous rampant ?

Rangement, mobilier, couleur, comment créer une ambiance douillette et confortable dans une chambre sous pente ?

A lire aussi : Quelles sont les tendances des carreaux ?

Le choix du mobilier et des rangements

Si la surface au sol d’une pièce sous les toits peut être conséquente, la partie réellement utilisable est généralement nettement moindre. On considère qu’il s’agit de la zone dont la hauteur sous plafond est au moins de 1,80 mètre.

De fait, pour éviter une sensation d’étouffement, il faut libérer le regard au maximum. Cela implique donc de n’installer que le mobilier vraiment essentiel :

  • le lit : une chambre, même sous les toits, c’est avant destiné à dormir. Optez donc pour un ensemble literie et pourtour de lit le plus léger possible. Idéalement il faut privilégier un modèle avec uniquement une tête de lit. Ainsi, votre couchage est ouvert visuellement parlant et ne bloque pas le regard ;
  • une table de nuit discrète : cela peut être un chevet classique ou fixé au mur (type étagère).

Pour ranger vos vêtements et autres effets, évitez les armoires et autres petits meubles. Optez plutôt pour un placard qui épouse la forme d’un mur haut. Le principe le plus important est de donner une sensation d’espace qui contribue grandement à une ambiance cosy.

Les couleurs pour un espace cocooning sous les rampants

De manière générale, bien choisir la couleur de sa chambre est important. C’est d’autant plus vrai si celle-ci est mansardée.

Si toutes les audaces sont permises, il est de bon ton de choisir des couleurs apaisantes. Pour une ambiance zen et cosy, misez systématiquement sur les tons clairs, neutres, pastels ou qui rappellent la nature. Cela peut être un gris clair ou un bleu pastel par exemple.

A l’inverse, évitez les couleurs trop vives ou les teintes sombres comme le rouge vermillon ou le noir.

Le choix des matières

Pour un aménagement cosy d’une chambre mansardée, privilégiez les matières qui renvoient une image douce. Cela peut être un couvre lit molletonné, un tapis façon faux mouton ou des coussins au tissu épais et moelleux.

L’objectif est que l’on ait envie de s’allonger dans cet océan de douceur.

La décoration de la chambre mansardée

Il est important de personnaliser cette pièce pour qu’elle vous ressemble. Un miroir, un tableau, un bibelot, une étagère avec des livres, le tout est de rester sobre. L’idée est toujours la même, créer une sensation d’espace et éviter la surcharge visuelle. Pour le reste, tous les styles sont permis.

L’importance de la lumière

La lumière dans une chambre mansardée est essentielle pour créer une ambiance cosy. Généralement, il n’y a qu’une seule ouverture, plus rarement deux. Dans la journée, la lumière naturelle est suffisante. En été, il faut parfois réduire son intensité, en particulier si vous avez une fenêtre de toit. Idéalement un store intérieur ou extérieur est suffisant.

En revanche, en soirée, c’est très différent. Si une lumière au plafond est indispensable, elle ne permet généralement pas de créer une ambiance cosy. Mieux vaut multiplier les points lumineux plus intimistes, par exemple en usant d’une lampe à poser sur une sellette, de lampes de chevet ou d’appliques murales.