Comment choisir le meilleur pulvérisateur toiture 10 mètres ?

L’entretien de la maison est une tâche nécessaire au confort et au bien-être de ses occupants. Le nettoyage de la toiture est aussi important que celui de l’intérieur. Dans ce but, il est indispensable d’utiliser un pulvérisateur toiture 10 mètres afin d’obtenir un résultat satisfaisant. Voici les principaux critères sur lesquels il faut se baser pour effectuer un choix adéquat.

Tenir compte de la longueur du flexible et de la lance

Un pulvérisateur doté d’un flexible allongé permet d’effectuer des mouvements plus aisés et de laisser le réservoir par terre. De plus, la lance doit être télescopique et puissante pour pouvoir atteindre le toit.

A voir aussi : Poutre IPN : le coût d'installation par un professionnel

La longueur du tuyau : un atout indispensable pour un pulvérisateur toiture 10 mètres

Une bonne longueur de tuyau facilite le travail et rend confortable le maniement de l’appareil. Il est recommandé d’avoir un tuyau mesurant 8 m pour une superficie à pulvériser de 250 m2.

Prendre en compte l’autonomie de la batterie

Il s’agit de l’un des critères les plus importants, car il influe fortement sur le temps de travail. Une batterie standard garantit en moyenne cinq heures d’autonomie. De plus, il est possible de doubler cette autonomie en se procurant les modèles appropriés, ce qui est idéal pour les longues séances d’entretien.

A voir aussi : Comment poser des carreaux sur la dalle de béton

La capacité du réservoir : un critère important pour un pulvérisateur toiture 10 mètres

pulvérisateur toiture 10 mètres

Un pulvérisateur ayant une capacité de 10 L convient parfaitement à une petite surface. Cependant, une plus grande surface nécessite un contenant de 20 L.

La capacité du réservoir du pulvérisateur toiture 10 mètres doit également tenir compte de son poids et de la surface à traiter. Ainsi, une capacité de 15 L est idéale pour un pulvérisateur à dos.

Analyser la puissance du jet

La puissance du pulvérisateur toiture 10 mètres assure une utilisation fréquente et durable. Il est ainsi préférable d’opter pour les pulvérisateurs électriques, car ils possèdent des pompes à haute puissance.

Tenir compte de la compatibilité avec les produits agressifs

Plusieurs produits sont néfastes aux pulvérisateurs, car ils attaquent leurs différents composants, notamment les buses et les joints. Il s’agit entre autres :

  • des acides,
  • des solvants,
  • du chlore,
  • des désherbants,
  • et des démoussants.

Afin d’éviter ce genre de dommages et de conserver votre précieux outil, il convient de vérifier sa compatibilité avec les produits susmentionnés. Si la fiche produit n’est pas claire, il est préférable de prendre contact avec le vendeur.

Considérer le large panel de choix

Il existe une grande variété de pulvérisateurs sur le marché. Ainsi, il est possible de se procurer des pulvérisateurs de toiture manuels, sur batterie, à moteur thermique et à moteur électrique. Les pulvérisateurs manuels sont soit à pression préalable, soit à pression entretenue.

Les pulvérisateurs sur batterie sont plus confortables que ceux manuels. Ils possèdent également un débit de pulvérisation généralement réglable, ce qui offre l’avantage d’économiser du produit d’entretien. La propulsion de ce dernier peut atteindre une hauteur de 10 mètres.

Grâce à leur pression réglable, les pulvérisateurs à moteur thermique sont plus polyvalents que les autres. Enfin, les pulvérisateurs à moteur électrique disposent de jets réglables.

Certains pulvérisateurs peuvent être portés au dos tandis que d’autres sont des modèles à main. Vous êtes donc libre de choisir selon vos préférences.