Construire sa maison à Toulouse en quatre étapes

Toulouse, la ville rose, c’est là que vous avez choisi de faire construire votre maison neuve. En effet, les paysages de l’Occitanie qui offrent une vue splendide en plus du dynamisme de la métropole vous attirent de plus en plus. Vous avez décidé de la ville mais comment y faire construire une maison ? Voici quatre étapes clés par lesquelles vous passerez.

A découvrir également : À quel âge devriez-vous investir dans l'immobilier ?

L’emplacement du terrain

Cette maison de vos rêves ne va pas se construire sur l’eau. Bien évidemment, la première chose à faire est de rechercher le terrain qui vous correspond. Des acteurs majeurs de la construction immobilière en Haute-Garonne comme Trecobat à Toulouse peuvent vous proposer un accompagnement dès la recherche de terrain.

Vous pouvez aussi passer par des recherches classiques : petites annonces, agences immobilières sur Toulouse, la mairie est aussi une source d’informations non négligeable car elle affiche les emplacements disponibles dans la commune. En outre, la commune vous fournira le Plan Local d’Urbanisme qui vous assure que le terrain de votre choix est constructible.

Lire également : Comment évaluez-vous le prix d'une maison ?

La définition des besoins

Une fois que vous avez trouvé votre terrain, il est maintenant temps de définir vos besoins en vue de l’élaboration du plan de construction. En effet, faire construire une maison neuve va vous permettre de la penser en fonction de vos habitudes de vie : maison de plain-pied ou à étage en fonction de votre état de santé, nombre de chambres en fonction du nombre de personnes dans votre foyer, extérieur ou non, etc.

Vous pourrez étudier le projet avec votre constructeur dès le début qui vous fera des propositions en fonction de votre budget. Mais il est toujours plus facile de venir avec une liste de besoins bien précise pour ne pas s’éparpiller.

Le choix d’un professionnel

A moins de construire votre maison toulousaine vous-même, une des étapes cruciales du projet est le choix du professionnel. Que vous soyez primo-accédant ou non, sachez que la majorité des français qui font construire leur maison font appel à un constructeur.

Choisir un groupe national avec des décennies d’expérience peut aussi sembler évident. Pourtant, le critère de choix majeur reste la garantie par le constructeur que votre maison sera livrée en respectant votre cahier de charge. Le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) offre la meilleure protection en termes de respect des délais, de qualité et de budget.

Le suivi du chantier

Une fois votre contrat de construction de maison individuelle signé, vous pouvez maintenant démarrer le chantier. Bien évidemment, si vous avez confié la construction à un constructeur, inutile de venir tous les jours sur le chantier. (Notamment si vous n’habitez pas encore la ville !). Par contre, votre présence est requise à chaque appel de fond c’est-à-dire à chaque étape de la construction (fondations, montage des murs, etc.)

Visiter le chantier régulièrement va vous permettre d’apprécier l’avancement des travaux dans le respect des deadlines. Munissez-vous de votre appareil photo pour garder une trace de vos constats. Sachez que chaque jour de retard équivaut à des pénalités supérieures à 1/3000ème du prix de la maison. Mais faites aussi attention à une maison livrée trop tôt, c’est peut-être un signe de chantier bâclé.