Investissement immobilier : critères pour bien choisir

Lorsqu’il s’agit de choisir un marché pour un bien d’investissement immobilier, de nombreux facteurs sont à prendre en compte. Voici quatre critères à prendre en compte lors du choix d’un marché d’investissement immobilier.

Âge du bien

 

A voir aussi : Comment nettoyer une plaque de cuisson à induction noire ?

La prise en compte de l’âge d’une propriété peut être un facteur important. Étant donné que les propriétés plus anciennes nécessitent beaucoup plus de soins attentifs, tant au départ qu’au fil des ans, il peut s’agir d’un investissement plus risqué, mais qui peut s’avérer très rentable si l’on procède à quelques remodelages et rénovations au fil du temps. N’hésitez pas à acheter une propriété ancienne si vous faites une bonne affaire, mais faites attention aux travaux que vous devrez effectuer sur la propriété.

En fin de compte, vous devrez évaluer votre rapport risque/rendement lorsqu’il s’agira d’investir dans des quartiers plus chers et mieux notés, avec des rendements plus faibles et réguliers, ou dans des quartiers abordables et moins bien notés, avec un potentiel de cash-flow plus important.

A voir aussi : Comment enlever les mauvaises odeurs sur un canapé ?

Appréciation de la propriété

Tout en choisissant un emplacement, recherchez une propriété ayant un potentiel d’appréciation. En effectuant quelques rénovations simples, des changements cosmétiques et des mises à niveau d’appareils électroménagers, vous pouvez attirer des locataires prêts à payer un loyer plus élevé. Envisagez des propriétés situées à l’intérieur et à l’extérieur de votre fourchette de prix, car les acheteurs peuvent souvent négocier les prix, les biens immobiliers se vendant généralement en dessous de leur prix de vente.

Faites de nombreuses recherches pour découvrir les endroits qui s’apprécieront avec le temps en raison des investissements et des développements futurs dans la région. Parlez à la société de développement économique de quelques villes pour mieux comprendre les plans de croissance de la ville et leur incidence sur l’appréciation des biens.

Dépenses immobilières

Avec tout investissement immobilier, il est important de découvrir tous les frais ou droits cachés associés à la transaction. Veillez à établir un budget en conséquence et à constituer une réserve de remplacement pour tenir compte des taxes et des dépenses liées à l’achat. Lorsque vous réduisez votre marché, gardez à l’esprit que certaines régions ont des taxes foncières beaucoup plus élevées que d’autres, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur votre capacité à générer un flux de trésorerie positif et un retour sur investissement.  Renseignez-vous auprès des propriétaires locaux ou du bureau d’évaluation de la municipalité bien comprendre les taxes et des taux auxquels vous pouvez vous attendre avec l’investissement.

L’économie locale

Lorsque vous étudiez les différents marchés immobiliers, prenez le pouls de l’économie locale. Si l’économie d’une ville est florissante et que le marché de l’emploi est en plein essor, il y a de fortes chances que le marché immobilier se porte également bien. En outre, renseignez-vous sur les possibilités d’emploi dans la région et sur le revenu médian des ménages pour déterminer quels locataires vous pouvez espérer attirer. Quels sont le taux de chômage actuel et les tendances historiques de l’économie locale ? Évaluez le potentiel de croissance à long terme d’une ville pour maximiser votre investissement immobilier.